canal-carpien-large

Le syndrome du canal carpien

Qu’est-ce que le canal carpien ?

Le canal carpien est une sorte de tunnel délimité par les os du poignet et un ligament qui relie les os les uns aux autres. C’est par ce canal que passe le nerf médian (qui donne sa sensibilité au pouce, à l’index, au majeur et à l’annulaire) ainsi que les tendons des muscles fléchisseurs des doigts et tous les vaisseaux sanguins de la main.

canal-carpien

Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien est un trouble musculo-squelettique qui touche la main et le poignet. Il est plus fréquent chez les femmes, et dans certaines professions. C’est le résultat de la compression du nerf médian, due à l’inflammation ou au gonflement du ligament ou des tendons du canal carpien.

Quelles sont les principales causes ?

  • Une maladie (hypothyroïdie, diabète, fracture, polyarthrite rhumatoïde),
  • Une grossesse,
  • La ménopause,
  • Des geste répétitifs liés à certains métiers (utilisation d’un clavier d’ordinateur, travail à la chaîne, boucherie, travaux manuels, ou tout autre métier nécessitant un usage prolongé voire difficile du ou des poignets …).

Quels sont les symptômes ?

  • Engourdissements ou picotements dans la main ou les doigts, en particulier le pouce, l’index, le majeur et l’annulaire,
  • Douleurs au niveau du poignet, de la paume ou de l’avant bras. La douleur est souvent plus intense la nuit et peut même réveiller. Les signes disparaissent en secouant la main ou en la massant légèrement.

canal-carpien-symptomes

Comment élaborer le diagnostic ?

Il repose sur l’interrogatoire et l’électromyogramme. Celui-ci permet de mesurer le degrés de compression du nerf médian.

Comment évolue la maladie ?

Le syndrome du canal carpien n’est habituellement pas un trouble grave. Cependant il doit être traité car en cas de douleurs intenses et prolongées, l’usage de la main peut être altéré.

Quels sont les traitements possible ?

  • Les injections de cortisone dans le canal (infiltrations) peuvent être efficaces pendant quelques semaines.
  • Si ce syndrome est pris à temps et qu’il est encore léger ou modéré, une orthèse de maintien du poignet et une prescription d’anti-inflammatoires permettent souvent de calmer les engourdissements. L’attelle peut être portée seulement la nuit.

Ces solutions permettent une amélioration des symptômes qui n’est parfois que de courte durée, obligeant alors à proposer la chirurgie. La chirurgie, quelque soit la technique, à ciel ouvert ou par endoscopie, donne de très bons résultats. Elle consiste en la section du ligament annulaire antérieur du carpe. La technique endoscopique améliore le résultat dans les trois premières semaines mais il n’existe pas de différence significative dans les résultats à moyen et long terme. Il existe cependant un risque de lésion du nerf médian par voie endoscopique qu’il ne faut pas négliger. Un repos prolongé est nécessaire avant la reprise d’un travail manuel exigeant. Une rééducation est utile (manipulation d’une balle en mousse). Les sujets opérés se plaignent parfois de quelques douleurs résiduelles (une personne sur six se plaignent des suites post-opératoires).

Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site

Nos ABCD conseils

Comment prévenir le syndrome du canal carpien ?

  • Prendre le temps d’échauffer les muscles et les articulations avant de commencer une activité, en effectuant des rotations des poignets et des mouvements de bras,
  • En cas de tâches répétitives, faire une pause de 5 min toutes les heures,
  • Utiliser des repose-poignets pour travailler sur ordinateur,
  • Changer fréquemment de position, alterner les mouvements d’une main à l’autre.
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.