mai-large

Il est déjà temps de préparer l’été !

Préparer sa peau avant le soleil, une bonne idée ?

Dans quelques semaines, les premiers touristes prendront le chemin des vacances et des plages ensoleillées. Le moment semble tout trouvé pour préparer sa peau à recevoir les rayons du soleil. Mais au fait, cette préparation tant vantée est-elle nécessaire, et surtout est-elle vraiment efficace ?

Il n’existe pas de “préparation” au soleil à proprement parler. C’est à dire qu’aucun programme avant les vacances n’aidera votre peau à lutter contre les effets néfastes du soleil, une fois allongée sur la plage. Toutefois, si les préparations ne peuvent remplacer les protections solaires, elles vous permettront d’optimiser un hâle obtenu en toute sécurité.

Pour préparer ma peau, j’opte pour les UV ?

Non. Car si les séances d’UV colorent la peau, elles ne l’épaississent pas et ne provoquent pas de fabrication de mélanine. Hors, c’est précisément ces deux phénomènes qui vont augmenter la barrière de protection cutanée. Une peau bronzée artificiellement n’est en rien protégée des rayons du soleil. Seul un épaississement de la peau, obtenu par un bronzage raisonnable et progressif peut être une première barrière de protection.
Au final, les défenses apportées par un bronzage artificiel sont trop faibles comparées aux risques qu’elles font peser sur notre santé. Ces séances d’UV ne vous protègent pas. Ne les considérez pas comme un allié du bronzage, mais plus comme un atout beauté qui vous donnera bonne mine !

Les compléments alimentaires, un indispensable ?

Certaines formules, à base de sélénium et de vitamines A, C et E peuvent aider la peau à se ressourcer lors des vacances et à lutter notamment contre le dessèchement. Mais attention, ces gélules solaires n’ont aucun intérêt en matière de photo-protection. Elles ne vous autorisent pas à vous passer de protection une fois sous le soleil !
Ces compléments nutritionnels sont à favoriser pour leur effet esthétique. Ils stimulent et prolongent le bronzage qui devient plus éclatant pour longtemps. Choisissez des compléments alimentaires riches en anti-oxydants qui vont nourrir la peau et la laisser plus souple, et commencez votre cure de gélules 3 à 4 semaines avant le départ sous les sunlights.
L’idéal, est d’avoir une bonne hygiène alimentaire. Consommez les 5 fruits et légumes recommandés tout en favorisant ceux de couleur rouge, riches en caroténoïdes (aux propriétés anti-radicalaires et pigmentantes).

Le gommage sublime mon bronzage ?

On choisit le gommage pour ses propriétés esthétiques. Il n’aide pas à mieux bronzer, mais peut sublimer le bronzage en débarrassant l’épiderme des cellules mortes qui ternissent votre hâle.
Si l’exfoliation rend votre peau plus lisse et plus jolie, elle n’est pas neutre pour autant. Chaque fois que vous gommez, vous amincissez votre épiderme et le rendez plus vulnérable face aux rayons du soleil. On exfolie donc avec parcimonie, une à deux fois par mois, maximum. Ce que l’on désire c’est une belle peau, douce et bronzée, mais pas dénuée de barrières protectrices !

Quel rôle pour les autobronzants ?

Les autobronzants n’ont aucun effet protecteur pour votre peau. Comme les séances d’UV, ils vont vous donner une teinte orangée et dorée, très agréable, mais dépourvus de mélanine réelle, ils ne vous aideront pas à contrecarrer les effets nocifs des ultraviolets. Recouverte d’autobronzant, vous serez comme nue face aux rayons du soleil.
Celles qui souhaitent arriver sur la plage avec une peau déjà hâlée pourront faire des séances d’autobronzants avant le départ. Mais gardez à l’esprit que vous devrez tout de même utiliser une crème solaire et vous exposer aux heures les moins dangereuses.

La meilleure façon de bronzer, c’est encore la sécurité !

La seule façon de faire durer son teint doré, c’est le bronzage raisonnable qui consiste à prendre le soleil sans… coup de soleil. Car le coup de soleil est l’ennemi du bronzage durable. Il vous fait peler et perdre la première couche de peau chargée de mélanine.
Par ailleurs, pour bronzer en toute sécurité, évitez le soleil entre 12 et 16 h en France, et entre 10 et 14 h ailleurs. La protection solaire est indispensable tout comme le trio casquette/t-shirt/lunettes pour les plus petits.
Quand arrivent les vacances, le bronzage devient un sujet brûlant. Mais pour une belle peau dorée et en bonne santé, deux mots à retenir : prévention et protection. Ensuite, vous pourrez vous laisser aller, sous le soleil exactement !

Bien préparer sa peu au soleil : quelques conseils.

Pour les raisonnables, quelques astuces qui, une fois le soleil venu, permettront à votre peau d’en tirer le meilleur profit !

3 éléments vont concourir à favoriser votre bronzage :

L’exfoliation :

il s’agit d’éliminer les cellules mortes pour exposer les cellules les plus jeunes, qui sont aussi plus fraîches et éclatantes. Rendant ainsi à la peau tout son éclat, l’exfoliation permet également de redonner un effet tenseur à vos pores et surtout elle facilite l’absorption en profondeur des agents hydratants. Toutefois, n’abusez pas ! Exfoliez votre corps une à deux fois par mois, mais toujours avec douceur !

L’hydratation :

il s’agit là d’une pratique essentielle à la régénération de votre peau ! Ne pensez pas seulement à l’hydrater de l’extérieur par des crèmes ou laits hydratants, mais aussi de l’intérieur : buvez beaucoup d’eau !

L’alimentation :

le carotène, ça vous dit quelque chose ? c’est un précurseur de la vitamine A, aux propriétés anti-oxydantes, qui contribue à donner leur couleur à certains aliments. Alors pour renforcer vos protections naturelles, mangez du carotène ! vous en trouverez en grande quantité dans les carottes, le persil, les épinards, les abricots, le cresson, les brocolis, le melon, la mangue, la laitue, la tomate… Et pour varier les plaisirs, absorbez aussi de la vitamine E qui protège également les cellules (germe de blé, huile de tournesol, etc.).

Il ne vous aura pas échappé que de nombreux compléments nutritionnels se spécialisent dans le bronzage, notamment sous forme de gélules solaires qui, en cas de carence en oligo-éléments ou vitamines, peuvent être bénéfiques. Par contre, ils n’ont aucun intérêt en matière de photo-protection, et méfiez-vous de ne pas adopter la couleur carotte !
Enfin, sachez que les produits autobronzants ou les séances en cabines, qui exposent aux UVA, ne préparent en aucun cas votre peau à mieux résister aux effets nocifs du soleil, ni à bronzer plus rapidement, simplement à être bronzés avant votre départ !…

Mettez du soleil dans votre assiette !

> Osez la couleur avec des aliments riches en beta carotène !

Tomates, carottes, abricots, melons et légumes verts stimulent la synthèse de mélanine (notre protection pigmentaire contre les radiations). A consommer sans modération pour éviter les coups de soleil et se faire un joli hâle doré !

> Les vitamines, ça donne bonne mine !

Les UV accélèrent le vieillissement cutané en favorisant la production des radicaux libres. Pour lutter, une solution : les antioxydants avec le trio gagnant vitamines A (poissons gras, beurre, fromage, jaune d’œuf), C (tous les fruits et légume d’été) et E (huiles végétales et céréales) !

> Mon cocktail anti coup de soleil :

Buvez un jus orange / kiwi / carotte chaque matin, 1 mois avant de partir.

Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.