trousse-pharmacie-large

Ma trousse à pharmacie

Une trousse à pharmacie, c’est l’élément à ne pas oublier pour un départ en vacances mais c’est aussi celle de la maison pour tous les bobos de la famille, les premiers soins… Alors comment équiper son armoire ou sa trousse à pharmacie avec les indispensables et comment adapter son contenu à chaque situation : le quotidien à la maison, les vacances au soleil, en pays tropical, à la campagne, en montagne, sportives ou encore pour les vacances de la femme enceinte et/ou de bébé ? Bref, autant de situations qui nécessitent des adaptations des éléments à avoir sous la main dans la trousse d’urgence. ABCD Santé vous donne les conseils essentiels pour avoir tous les produits indispensables dans sa trousse à pharmacie.

Attention à l’automédication

Votre pharmacie maison va être bien pourvue grâce à notre liste ci-dessous ! Vous pourrez alors traiter une foule de petits bobos. Mais attention ! La prudence reste de mise pour tous les médicaments, même ceux en vente libre.

  • Lisez bien les étiquettes et les feuillets d’information du fabricant de médicaments ou de produits de santé naturels.
  • Respectez les indications, les contre-indications et les avertissements du fabricant.
  • Renseignez-vous sur les interactions possibles entre médicaments et produits de santé naturels. À ce sujet, consultez notre section sur les produits de santé naturels.
  • Vous avez des questions au sujet d’un médicament? Parlez-en à votre pharmacien.

Ce qu’il faut savoir en général

Bien évidemment, la composition d’une trousse à pharmacie varie en fonction d’un usage domestique ou d’une destination particulière. Dans tous les cas, il s’agit de pouvoir faire face aux petits bobos sans oublier en cas de déplacement de prendre ses propres médicaments habituels dans le cas d’un traitement quotidien chronique (contraception, cholestérol, diabète, hypertension, etc…)

Les médicaments à utiliser sans eau sont à privilégier (forme lyocs, tabs, sachets prêts à boire). Les unidoses sont de très bonnes solutions et les notices doivent être conservées avec les médicaments dans leurs emballages d’origine.

Si possible ne pas prendre de suppositoires, très sensibles à la température même peu élevée (25 degrés max) car ils fondent.

Attention aux produits sous pressions et aux sirops contenus notamment dans des bouteilles de verre qui risquent de se casser.

Des bas de contention sont conseillés pour tous les voyages en avion.

Pour les allergiques connus avec des réactions graves, le kit antiallergique type Anapen® doit être pris avec une ordonnance le justifiant, si possible, en bagage à main.

Attention aux lentilles de contact dans les pays chauds et secs car un risque d’atteinte de la cornée existe par sécheresse oculaire intense.

Ainsi, les indispensables d’une trousse à pharmacie peuvent varier d’une situation à une autre mais au quotidien, à la maison, c’est une trousse de base qu’il est conseillé de posséder.

Pour tous vos déplacements, en fonction de la destination, de l’âge des personnes accompagnant le déplacement, les différents médicaments devront être pris dans des dosages et des formes galéniques adaptés à chacun.

Ne pas oublier son traitement habituel et surtout demander conseil à votre pharmacien en cas de doutes ou de questions sur les produits indispensables pour une destination particulière.

Ces listes proposées sont indicatives, elles sont à adapter en fonction de vous !

Les médicaments de la trousse à pharmacie maison

Où garder ces produits?

Vous gardez votre pharmacie dans la salle de bain? Ce n’est pourtant pas le meilleur endroit pour conserver médicaments et produits de santé naturels tout comme la cuisine, d’ailleurs.

Placez votre pharmacie dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière, comme un placard. Réfrigérez ou congelez les produits qui ont besoin de l’être comme les coussins remplis de gel. Rangez vos produits toujours au même endroit pour éviter les pertes de temps en cas d’urgence. Pour la même raison, privilégiez un contenant résistant et imperméable plutôt qu’une armoire traditionnelle. Mettez-y tous vos produits. Un grand contenant de plastique, avec ou sans compartiment, est une bonne option. Vous en trouverez à la quincaillerie. Gardez les produits dans leur contenant d’origine avec le feuillet d’information du fabricant.

Gardez-la hors de la portée des enfants.

Glissez, dans votre pharmacie personnelle, la liste des produits qu’elle contient, votre tâche sera facilitée lorsque viendra le temps du prochain ménage. Ajoutez à cette liste les numéros de téléphone d’urgence, les coordonnées de votre médecin et de votre pharmacien.

  • Un antidouleur et antipyrétique (contre la fièvre) :  le paracétamol est le plus conseillé dans ce cas
  • Un antidiarrhéique : plusieurs molécules existent : un ralentisseur de transit type Lopéramide et un antiseptique intestinal : Nifuroxazide
  • Un anti-émétique (ou anti-vomitif) si nécessaire : Vogalib®, Mercalm®, Nausicalm® ou encore des formes homéopathiques comme Cocculine®
  • Un anti-spasmodique de type Spasfon®
  • Un produit de rinçage des yeux (sérum physiologique) en dosettes individuelles
  • Un collyre antiseptique
  • Un antiallergique de type Cétirizine
  • Des pastilles adoucissantes et calmantes pour la gorge
  • Un antiseptique sans alcool en petit format ou dosettes individuelles
  • Une crème apaisante contre les piqûres d’insectes, de moustiques
  • Une crème anti-brûlure
  • Des pansements prédécoupés stériles
  • Des sutures adhésives stériles type Stéristrip®
  • Une bande de gaze de petite taille
  • Des compresses stériles
  • Des pansements hémostatiques : Bloxang® ou Coalgan® pour saignements de nez
  • Un rouleau de sparadrap
  • Une paire de gants à usage unique
  • Petits ciseaux
  • Pince à échardes et/ou pince à épiler
  • Des épingles à nourrice
  • Un thermomètre
  • Une couverture de survie
  • Des préservatifs
  • Nécessaire en cas de lentilles de contact

La trousse à pharmacie bébé et jeune enfant

  • Dosettes de sérum physiologique
  • Gel d’arnica pour soigner les bleus et bosses
  • Sachets de réhydratation orale pour la diarrhée du nourrisson et jeune enfant
  • Crème solaire à très fort indice
  • Crème hydratante et apaisante après soleil
  • Produit répulsif anti-insecte
  • Gel calmant des piqûres d’insectes
  • Comprimés de stérilisation des biberons

La trousse à pharmacie pour des vacances au soleil

Lors de départs en vacances en pays ensoleillé, il est indispensable de se protéger des méfaits du soleil. Voici un petit récapitulatif de la composition de votre trousse à pharmacie de voyage :

  • Protection solaire à très fort indice
  • Stick pour les lèvres
  • Crème apaisante après soleil
  • Crème anti-brûlures
  • Crème anti-mycoses pour les pieds ou éventuellement à usage génital
  • Lunettes de soleil
  • Pansements résistants à l’eau

La trousse à pharmacie pour des vacances en pays tropical

  • Médicaments anti-paludisme : prescription par un médecin en fonction de la zone de voyage
  • Mise à jour du carnet de vaccination et vaccins conseillés à faire
  • Prévoir les médicaments pour la diarrhée du voyageur
  • Répulsif anti-moustique adapté aux pays de destination
  • Répulsif pour imprégnation des vêtements (à faire avant le départ)
  • Moustiquaires
  • Solution hydroalcoolique pour les mains
  • Comprimés de désinfection de l’eau
  • Aspivenin® : pompe aspirante de venin
  • Tire-tique

La trousse à pharmacie du sportif

  • Des pansements de protection pour les ampoules (type Compeed®)
  • Un anti-inflammatoire local (gel, pommade, patch imprégné)
  • Un anti-inflammatoire par voie générale type ibuprofène
  • Une bombe de froid pour les chocs et/ou entorse
  • Un pack chaud (utilisable au micro-onde ou autonome type chaufferette)
  • Une crème thermo-active avant l’effort et un baume dé-contracturant après l’effort en prévention des courbatures (gel de massage à base d’Arnica)
  • Une crème anti-frottement : type crème Nok® Akileine
  • Des bandes de crêpes ou autoadhésives
  • Sucres emballés pour prévenir des hypoglycémies

La trousse de secours du randonneur

  • Un désinfectant incolore pour nettoyer une plaie souillée
  • De l’éosine aqueuse en dosette
  • Du sérum physiologique en dosette pour laver les yeux
  • Des pansements prédécoupés de taille et de formes diverses, dont certains imperméables
  • Des compresses stériles de petit format
  • Des compresses stériles de grand format
  • Du sparadrap
  • Des petites bandes collantes de suture, du genre Stéristrip®, à employer sur une plaie désinfectée, et avant de la montrer à un médecin
  • Des pansements contre les ampoules et protections de type « deuxième peau »
  • De la bande collante élastique (type Élastoplast®), de 6 cm de large, qui servira à tout : protéger un pansement, réparer la bretelle d’un sac à dos…
  • Une bande collante non élastique (Strapal®) pour faire un strapping sur une entorse de cheville (Attention ! Il faut être secouriste pour réaliser ce bandage.)
  • Une bande de type Velpeau® normale
  • Une paire de petits ciseaux bien coupants,
  • Des épingles à nourrice,
  • Une aiguille et une pince pour enlever des échardes,
  • Une pommade apaisante contre les piqûres d’insectes (ou d’orties),
  • Une crème à l’arnica en cas de coups, un tube de granulés d’arnica,
  • Des comprimés antalgiques à dissoudre dans la bouche type paracétamol, éviter l’aspirine qui peut être allergène,
  • Quelques bonbons ou morceaux de sucre enveloppés individuellement

Si vous partez plusieurs jours :

  • De l’ultra-levure contre les diarrhées ou vomissements,
  • Un antibiotique à large spectre,
  • Un collyre,
  • Une pommade contre les coups de soleil et les brûlures,
  • Un anti-inflammatoire

La trousse de secours pour les sports d’hiver

  • Un baume pour apaiser les bleus en cas de chute, ou des granules d’arnica
  • Une crème pour prévenir l’apparition des ampoules ou des pansements spéciaux pour soigner les ampoules
  • De la crème solaire : la réflexion des UV est très forte en altitude. Choisissez une crème qui protège contre les UVA et UVB (SPF +50). Badigeonnez votre visage – et celui de vos enfants – de crème pour éviter les coups de soleil. Renouvelez l’opération toutes les 2 heures environ, même par temps couvert
  • Des lunettes haute protection solaire pour protéger vos yeux de la lumière. Ne négligez surtout pas le port de lunettes, au risque de souffrir d’une ophtalmie des neiges
  • Un baume à lèvres en stick. Glissez-le dans votre sac à dos, il risque de s’avérer très utile pour réparer les gerçures causées par le vent et le froid
  • Une crème pour les mains, afin d’éviter les crevasses
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.