osteoporose-large

L’ostéoporose

Définition

L’ostéoporose qui rend l’os poreux ne cause ni douleur ni symptôme. Ce n’est pas une maladie mais un facteur de risque important de fracture, nécessitant une prévention et une prise en charge particulière.

Ostéoporose-et-alimentation-400x400

On la décèle grâce à l’ostéodensitométrie, encore appelée densitométrie osseuse, remboursée dans certains cas, qui mesure la densité minérale osseuse (DMO).

Facteurs de risques

Divers facteurs augmentent le risque : antécédents familiaux, maigreur, hyperthyroïdie, sexe féminin, ménopause précoce ou traitement par corticoïdes de plus de 3 mois…

Comment prévenir l’ostéoporose ?

La principale prévention repose su l’arrêt du tabac, une alimentation riche en calcium et en vitamine D et surtout, l’exercice physique, qui sollicite les os et les fait se densifier.

L’exercice physique maintient aussi force et équilibre, et prévient ainsi les chutes alors que la sédentarité entraîne une perte musculaire et osseuse.

Calculer votre risque

Le questionnaire ci-dessous vous permettra de déterminer si vous êtes un sujet « à risque » d’ostéoporose et si la réalisation d’une ostéodensitométrie vous sera utile.

Il ne prend en compte que les situations les plus caractéristiques : celles donnant lieu à un remboursement de la densitométrie (selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé et le texte du Journal Officiel de juin 2006).

Si vous répondez oui à au moins l’une de ces questions, rapprochez-vous de votre médecin afin d’envisager un dépistage.

Suis-je à risque d’ostéoporose ?
Vous avez eu des fractures pour des traumatismes minimes
Vous avez perdu plus de 2 cm depuis l’âge de 20 ans
Des membres de votre famille ont une ostéoporose, ils se sont fracturés le col du fémur, ou des vertèbres (tassement vertébral)
Vous êtes plutôt maigre (par exemple moins de 49 kg pour 1,60 m)
Vous avez eu des maladies des glandes endocrines, à savoir :
– excès de fonctionnement le la thyroïde
– ou excès de fonctionnement des glandes parathyroïdes
– ou insuffisance de fonctionnement des ovaires ou des
testicules
Vous avez suivi un traitement par corticoïdes en comprimé ou injection pendant plus de trois mois
Des membres de votre famille ou vous-même avez une Ostéogenèse Imparfaite (maladie des os de verre)
Vous suivez un traitement par injections de ZOLADEX®, BIGONIST®, SUPREFACT®, ENANTONE LP® ou LUCRIN®
Si vous êtes une femme
Votre ménopause est survenue très tôt
Vous suivez un traitement par ARIMIDEX®, FEMARA®, AROMASINE®

Surveiller vos apports calciques !

Pour avoir des os solides, il est important de leur fournir un apport en calcium suffisant. Le calcium se trouve dans de nombreux aliments : les produits laitiers, oranges, légumes secs…

L’apport journalier recommandé est de 800mg chez l’enfant, 1200mg à la puberté, entre 800 et 1000mg chez l’adulte, 1200mg pendant la grossesse et jusqu’à 1500mg chez les personnes âgées.

Pour résumer :

Les apports nutritionnels calciques conseillés selon l’âge (en mg/j)
source : AFSSA-CNERNA-CNRS
Apports conseillés pour la population française, 3ème édition ; Tec et Doc, 2001

enfants de 1 à 3 ans 500
enfants de 4 à 6 ans 700
enfants de 7 à 9 ans 900
adolescent(e)s de 10 à 18 ans 1200
adultes (femmes et hommes) 900
femmes de plus de 55 ans 1200
hommes de plus de 65 ans 1200
femmes enceintes et allaitantes 1200

Aliments riches en calcium

sources_calcium

calcium

Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.