vaindes-et-poissons-large

Les viandes et les poissons

Riches en protéines animales, en fer ainsi qu’en vitamines du groupe B et en minéraux, la viande et le poisson sont la principale source d’énergie de l’organisme.

Il est recommandé d’en manger 1 à 2 fois par jour mais gare aux excès qui sont caloriques !

Des aliments riches en nutriments essentiels

La viande et le poisson renferment des protéines à haute valeur biologique (les 8 acides aminés essentiels), de lipides dont la teneur et la qualité varient d’un aliment à l’autre, du fer héminique très bien assimilé, des vitamines du groupe B et de nombreux minéraux.

Rappelons que le fer existe sous deux formes :

  • le fer héminique, présent dans le sang de la viande et très bien absorbé par l’organisme ;
  • le fer non-héminique, présent dans les végétaux, œufs et produits laitiers mais moins bien assimilé.

Les différents types de viande

echelle-viande1

On distingue les viandes rouges (bœuf, cheval, mouton, …), les viandes blanches (porc, veau, volaille, et lapin) et enfin les viandes noires (gibier).

Privilégier les viandes blanches (volaille sans la peau, veau, …) qui ont un rapport lipides / protéines plus avantageux que la viande rouge, ainsi que les morceaux de viande rouge les plus maigres (rumsteck, faux-filet, hampe, bavette, …). Eviter l’entrecôte ou les viandes en sauce.

Les différents types de poisson

On distingue :

  • les poissons gras (thon, saumon, maquereau, sardines, …) et les poissons maigres (sole, limande, cabillaud, merlan, carrelet, …). Les premiers sont plus caloriques mais contiennent davantage d’acides gras poly-insaturés.

900_

  • Les poissons d’élevage et les poissons péchés en mer ou en rivière, les premiers étant plus gras que les seconds.

Privilégier les poissons gras pour leur haute teneur en oméga 3. En cas de problème de poids, choisir des poissons maigres et éviter les poissons panés, à l’huile, séchés ou fumés.

Quels sont les bénéfices pour la santé ?

Manger de la viande et du poisson chaque jour permet d’assurer la croissance de l’enfant et de l’adolescent, de garder un bon capital osseux et musculaire ainsi qu’un bon tonus tout au long de la vie.

Leur consommation permet de garder un poids stable et évite d’avoir faim entre les repas.

Les poissons gras sont riches en oméga 3 aux effets cardioprotecteurs.

A consommer sans excès

intro-viande

Trop de viande grasse (agneau, porc, …) peut entraîner un apport excessif en lipides saturés, d’où un surpoids ou une augmentation du mauvais cholestérol.

Une alimentation trop riche en viande rouge favorise l’apparition de polypes et de cancers colorectaux.

Une alimentation riche en viande et pauvre en produits laitiers peut provoquer des crises de goutte, dues à un excès d’acide urique.

Une consommation trop importante de viande et poisson expose à un apport excessif en protéines pouvant entraîner une atteinte du foie et des reins.

Améliorer sa consommation

  • Varier les espèces et les morceaux
  • Cuire les poissons au grill, à la vapeur, en papillote, au court-bouillon, au four ou au micro-ondes
  • Manger la viande grillée ou rôtie
  • Enlever la peau des volailles
  • Saler la viande après la cuisson (si nécessaire) pour qu’elle conserve son sang

 

Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site

Nos ABCD conseils

Le Plan National nutrition Santé recommande de :

  • Manger du poisson, des fruits de mer, de la viande, de la volaille, ou des œufs 1 à 2 fois par jour, en quantité inférieure à celle de l’accompagnement (légumes et/ou féculents)
  • Mettre du poisson au menu au minimum 2 fois par semaine, en particulier des poissons gras (saumon, thon, …)
  • Privilégier la variété des espèces et les morceaux de viande les moins gras

Bon à savoir : 100g de viande maigre équivaut à :

  • 2 fines tranches de jambon cuit dégraissé
  • 100 à 150g de poisson maigre
  • 70 à 90g de poisson gras
  • une douzaine d’huîtres
  • 2 oeufs
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site
ABCD Santé vous a préparé des cookies ! Ils ne se mangent pas mais améliorent votre navigation ! En poursuivant votre visite, vous acceptez leur utilisation.